vendredi 30 janvier 2015

voeux recyclés

Dire que je trouvais, avant, le fait de souhaiter des voeux "formels" trop ... formel, justement ! Et pourtant, cette année, j'ai fait dans l'ultra classique avec de vraies cartes en vrai papier (pas de carte virtuelle, beurk !) pour de vraies gens !


J'ai été poussée autant par l'envie de ne pas (trop) perdre de vue des amis lointains que par celle d'utiliser le matériel de création reçu à Noël : un chouette cadeau qui m'a vraiment touchée, parce qu'il correspond doublement à ce que j'aime (création, et recyclage).



Il s'agit en effet d'un carton plein de petites cases remplies de ... trucs ! C'est une association dédiée au recyclage et à la valorisation des déchets industriels qui proposait ces kits pour les fêtes. Le local ouvre régulièrement aussi dans l'année pour vendre toutes sortes de matériaux en vrac.


On trouve donc dans ce carton : des chutes de bois, des chutes de plastiques (morceaux de montures de lunettes, par exemple, ou encore chutes de sols plastiques), carton (ondulé, texturé, en lamelles plissées ...), de l'intissé et du vrai tissu, des rubans et galons, du papier ... De quoi réaliser des cartes pleines de reliefs et de textures variées.


Et puis ces cartes ont été aussi l'occasion de sortir les papiers variés reçus lors des derniers Paper Swaps auxquels j'ai participé ... je vous en reparlerai !

mercredi 28 janvier 2015

mille-pattes (de Noël)

Mine de rien, j'ai cousu pas mal de cadeaux pour Noël ... et je ne pouvais pas ne pas coudre des chaussons, n'est-ce pas ?!
Il y a donc eu une série pour petits et grands, hommes et femmes, pour tous les jours ou spécial voyages (chaussons souples et légers bien pratiques à trimballer).


De gauche à droite :
-mules 100% récup pour le fiston
-mules "histoire de ne pas faire de jaloux" pour monsieur qui, en bon frileux des pieds, ne les trouvera confortables qu'en été ! tissu utilisé ici
-mules à carreaux pour mon père
-ballerines kimono très japonisantes pour ma mère (dans les restes de cette robe)
-ballerines kimono archi-sobres pour ma nièce aux goûts archi-classiques (mais qui lui ont beaucoup plu ainsi !), dans le même tissu que cette robe




De la couture à la chaîne pas désagréable du tout : j'ai cousu pour chaque étape toutes les paires en même temps, du coup ça n'avançait pas vite, mais quand on finit, on a "magiquement" 5 paires toutes belles d'un coup !


Tiens, pour d'éventuels nouveaux visiteurs intéressés, la provenance des patrons est la suivante :
-ballerines kimono : I Think Sew ... leurs patrons sont top (à taille réelle contrairement au livre précédent où il faut agrandir), pas chers (surtout qu'il y a très très souvent des promos), en taille adultes et enfants

lundi 26 janvier 2015

pochette (plus ou moins) masculine

Le fiston de 10 ans avait besoin d'une pochette pour transporter ses 3 sous, 2 mouchoirs, et 1 Ventoline lors des excursions en territoire hostile. Et si je veux éviter que mon propre sac à main ressemble à une annexe des diverses pièces de la maison, c'est pas plus mal de fournir à chacun de quoi charrier ses indispensables.


D'où cette pochette 100% récup, comme toujours : pantalon chino beige, jean et chutes qu'on m'a données pour le tissu, boucles de ceintures de l'arrière-mémé, fermeture éclair décousue sur un vieux blouson.


Des surpiqûres rouges pour m'amuser ; et devant, une poche "invisible" puisque j'ai partagé la "broderie" (=les grandes dents irrégulières) en 2 : une moitié est brodée sur le fond jean, l'autre moitié sur la poche noire et blanche.


Patron maison : bride réglable, doublure intégrale, poche plaquée devant

vendredi 23 janvier 2015

où est mon coussin ??


Perdu au moment de la sieste ? Heureusement, j'ai mon coussin pour me localiser !


L'idée (marrante mais pas de moi) est, comme toute housse de coussin qui se respecte, simplissime à mettre en oeuvre : quelques chutes entoilées et "point de bourdonnées" ; un texte imprimé depuis l'ordi et décalqué aux feutres textiles.

Et hop, un petit cadeau geek !

mercredi 14 janvier 2015

la robe russe

Voici peut-être, enfin, LA robe d'hiver que je cherche depuis des années ?!
Car ce n'est pas si simple de trouver la robe idéale pour la saison froide ... il y a eu la robe Aubépine dont la forme (et sans doute le tissu) n'allait pas à ma morphologie ... la robe Sureau qui était encore pire (avec un essai de velours) ...


Cette fois, le patron est censé être une valeur sûre puisque déjà cousu : la version été est un basique que je porte et reporte, et qui fait toujours de l'effet (grâce au tissu). Mais je devais tenter dans une taille de plus (soit du 40), car la version été est très serrée aux entournures, et puis en hiver il faut pouvoir porter quelque chose dessous. J'en ai profité pour décalquer le dos en une seule partie et non deux (bien trop bouffantes). Mais un grain de sable s'est glissé là, je ne comprend toujours pas ... le dos (de ma robe hiver) est au final nettement plus court que le devant ... et impossible de tout raccourcir pour harmoniser car le devant n'est pas bien long non plus ... Encore une robe qui ne sortira pas au boulot, j'en ai peur.


Bon, mais mis à part ce petit "détail" rageant, la forme est assez seyante ; même si la raideur du velours ajoute encore du volume là où le modèle en propose déjà pas mal (sur le ventre, bien sûr ! ce qui n'est jamais une bonne idée). J'ai hésité à rallonger les manches : je les ai gardées courtes pour pouvoir passer une veste dessus sans rester accrochée sur les "poils" du velours, et pour ne pas trop aveugler avec les motifs bien présents.
Le tissu est un velours imprimé acheté à une blogueuse qui vidait ses restes ; et j'adore l'esprit russe des fleurs vives sur fond sombre !


Bref,  ce n'est encore pas la réalisation du siècle, mais c'est toujours mieux que la tentative de robe précédente (que je ne vous ai pas montrée !) : une sorte de sac à patate en toile de jute orange (mais qu'est-ce qui m'avait pris d'être aussi optimiste avec un ingrédient pareil dès le départ ?!). Prochaine tentative de robe : la robe Dahlia ... j'en ai déjà des sueurs froides rien que pour choisir la bonne taille !

robe E livre Stylish Dress Book - taille 40 - dos en une seule pièce

lundi 12 janvier 2015

les petites fourches

Offrir des fourchettes, c'est pas un peu bizarre, par hasard ?!


Puisqu'à Noël, les enfants offrent du home-made à leurs cousins, on cherche toujours sur le net des idées accessibles à leurs mains plus ou moins habiles ... et j'avais repéré cette idée de cuillères personnalisées avec de la pâte polymère. Mais le jour où je voulais acheter les-dites cuillères en métal de base, il n'y en avait plus au supermarché ! Je me suis donc rabattue sur le seul couvert existant en métal simple : des fourchettes ! Le résultat n'a pas du tout choqué les destinataires, ils ont été contents de déguster leur repas de Noël avec !


Pour recouvrir le manche, on a fait de longs et fins boudins de pâte qu'on a enroulés autour puis bien pressés pour en faire une gangue qui épouse bien la forme du dessous, sans air et sans trop d'épaisseur. Puis, libre cours à la décoration !

samedi 10 janvier 2015

vive le sport !

... dit celle qui fait du gras consciencieusement depuis des mois sans se bouger ... mais qui est pleine d'inspiration pour faire transpirer les autres, haha !!

oh, les belles étiquettes !

Pour le Noël d'une famille sportive, les enfants et moi avons personnalisé une série de tee-shirts achetés tout faits. Des motifs sobres mais adaptés à chacun, trouvés sur le net, imprimés et décalqués sur le tissu ... il y en a eu pour tous les goûts (il manque le tee-shirt "VTTiste" et le "Jeux Olympiques" mais vous avez compris le principe ...)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...