vendredi 22 août 2014

robettes en série

Avoir une amie qui vient d'accoucher d'une fille aux antipodes de la France (métropolitaine) n'a pas que des inconvénients ... Evidemment, je ne risque pas de voir la mini avant un certain temps, mais l'avantage, c'est que je ne risque pas de me tromper en lui cousant de la petite robe toute légère dans n'importe quelle taille ! ça fera forcément l'affaire, vu que là-bas c'est l'été toute l'année ("pas comme ici", diront certains ...)


Et comme j'ai testé le patron récemment, la réalisation a été super rapide (si ce n'est que n'ayant pas le biais de la bonne couleur en réserve, j'ai dû en refaire quelques mètres pour la robe à cerises)


J'ai fait une version mignonne ultra-classique (les cerises) et une autre plutôt inattendue et funky (les pois fluos), comme ça il devrait bien y en avoir une au moins qui plaira aux parents.


Des petits liens à nouer trop croquignolets au dos, avec des fentes à parementure dans les règles de l'art, cette fois-ci.

mercredi 20 août 2014

le truc à bulles ...

La chose du jour ne révolutionnera pas l'univers de la couture ni de la puériculture, mais ça devrait rendre les services voulus sans être complètement trop moche.


Oui, mais ... qu'est-ce ??

Une turbulette pour braillard ?? (=on lui fourre la tête aussi dedans bien au chaud, et on ferme le zip, niark niark !)
Un prototype de couches lavables nouvelle génération, où tu ouvres le zip pour récupérer les "trucs" laissés par le braillard ??
Un porte-braillard que tu te ficelles autour du ventre avant d'y glisser le braillard par le zip ?

...
Que nenni, c'est un sac à fixer à l'arrière de la poussette ! Il suffit, pour visualiser la chose, de pencher la tête sur votre épaule gauche en regardant la première photo et d'imaginer les anneaux reliés par un mousqueton (un à gauche et un à droite) qui ainsi fait le tour des poignées, et d'imaginer les nouettes du bas venant s'attacher à la structure basse de la poussette. Simple, non ?


Qui a dit que ça aurait été plus simple de faire une photo en situation ?! Je lui répondrai que ceci n'est pas pour moi (= ya plus de braillards par ici - enfin, des braillards plus grands que la poussette, disons) mais pour une amie et que je n'ai pas de poussette ad hoc.

Bref, le cahier des charges est le suivant, et plus ou moins observable dans la photo n°2 :
-tissu de récup (ex-housse de canapé en grosse toile)
-fermetures éclair de récup, donc de longueurs pas tout à fait adaptées à l'objet, d'où bidouillages
-2 grandes poches : une qui s'ouvre de bas en haut devant, et une cachée derrière qui s'ouvre en haut genre sac à pain (et encore 2 mini-poches à l'intérieur de la grande poche) ; les 2 sont reliées.
-pour pouvoir fixer et enlever l'ensemble à la poussette rapidement, l'amie destinataire équipera les anneaux de mousquetons qui viendront attacher le haut autour des poignées de la poussette.
-et j'ai ajouté 2-3 décos dans les tons de la poussette.

...
Je vous sens sceptiques ...
...
Bon, faudrait le voir en vrai, évidemment ! Mais je suis toute contente de moi, et ma foi, ça devrait bien faire l'affaire !

... Je reviens bientôt pour de "la vraie couture" !!


lundi 18 août 2014

correspondances estivales 2014 #2

Comme je vous en parlais là, je suis repartie cette année dans l'aventure des missives d'été entre amateurs de "snail mail", comme disent si drôlement les anglophones. Voici la suite de mes envois ...


Une carte et son enveloppe très graphiques : enveloppe en papier extrait d'un magazine de design ; carte réalisée en collant en forme de chevrons des bandelettes de papier à motif (là encore, c'est du recyclage puisque ces bandelettes formaient les marges des textes dans un magazine)


Deuxième envoi : un collage inspiré des petits papiers reçus au cours du "paper swap" d'été (ma partenaire était LaWendula). Le résultat vous plaira ou pas, mais j'ai trouvé cet "exercice" vraiment rigolo, pas aussi "brouillon" qu'il en donne l'air à la fin ... mine de rien, il faut quand même jouer l'harmonie des couleurs, des positionnements, des thèmes ...
D'où une petite série que j'ai fait à la suite ; dont voici 2 exemplaires ...



Exemple de ce que je disais juste au-dessus : je trouve mon collage "tarte" pas du tout harmonieux, contrairement au précédent qui me satisfait plus ... 


Et enfin, voici mon 3e envoi : destiné aux USA, à une blogueuse dont j'admire justement l'harmonie dans les réalisations et les couleurs douces du blog ... (et que j'ai découverte grâce à cette opération "correspondances estivales").
J'ai eu bien du mal à trouver l'inspiration cette semaine ... pour précisément être à la hauteur de ses talents ... alors je suis partie sur le thème de l'été, "anglophonement" !!


Et finalement, la réalisation est toute simple, encore et toujours à base de récup (de la cartonnette de fond aux papiers collés dessus : extrait de vieux roman, papier musique, et enveloppe de sécurité pour les étoiles)




Et maintenant, remue-méninges pour les cartes suivantes !




dimanche 17 août 2014

wax en série #5 les broutilles

Ouf, on arrive au bout du coupon ! C'est que 5 mètres, c'est long, on en fait des choses, dedans !


Avec les dernières chutes (bon, je l'avoue, il restait encore de quoi faire sans doute une petite trousse, mais je n'avais plus ni le temps ni le courage !), j'ai cousu un toujours utile sac à tarte, et de non moins utiles pochons : l'un m'a servi à emballer tout mon petit attirail tel un paquet cadeau, l'autre servira ... à n'importe quoi (linge sale, jouets, bazar ...)


Et c'est la fin de l'aventure du wax qui dormait depuis 10 ans dans un tiroir !

samedi 16 août 2014

wax en série #4 la robe-tunique

Episode n°4 de la couture du coupon africain : à bout d'idée, quand je lui demandais ce qu'elle voulait encore, mon amie me dit "un boubou" (!!)
Et oui, elle aime son petit confort et peu lui importe que la mode préfère les vêtements ajustés !


Cela dit, même en voulant lui faire plaisir, je ne me voyais pas lui coudre un sac à patate, quand même ! Donc j'ai sorti le patron de robe-tunique s'en approchant le plus (robe D du livre Ma petite garde-robe dans la plus petite taille et sans marges de couture, ce qui est encore bien confortable pour un 38-40 !)


... Et finalement, je lui trouve presque de la classe, à cette robe-boubou !


vendredi 15 août 2014

wax en série #3 la robe de fillette

Nous voilà au troisième avatar du même tissu africain : la petite robe toute simple pour fillette (c'est quand même la classe d'avoir maman et fifille assorties !)


Une robe trapèze simplissime trouvée sur le site Petit Citron, que j'ai encore simplifiée (si c'est possible !) en remplaçant les parementures par du biais coupé dans le même tissu, et qui se poursuit autour de la fente du haut du dos en 2 petits liens à nouer.


La fente est finie selon la technique de la patte indéchirable, qui malgré tout mon soin a fait quelques plis en bas (mon biais était un peu trop large, je crois).
Vraiment de la couture basique, je regrette de ne pas avoir su coudre à l'époque où ma propre fille aurait pu porter ces mignonnes petites choses !

jeudi 14 août 2014

wax en série #2 la jupe

Deuxième réalisation dans le même coupon : la jupe trapèze basique.
Rien à dire, le modèle a été cousu et archi-cousu, je le ferais les yeux fermés ! J'ai juste ajouté une poche dans la couture du côté opposé à la fermeture-éclair et rallongé par rapport aux miennes car mon amie n'aime pas montrer ses genoux !


Rappel technique : jupe A livre Vêtements de tous les jours, longueur telle quelle du patron.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...