mardi 27 août 2013

Correspondances estivales #2

Comme je vous l'avais montré dernièrement, j'ai participé cet été à un échange de cartes/art postal.
Voici sans ordre aucun, les cartes envoyées ou reçues :

pour Virginie, une carte et son enveloppe, 100% récup, faits avec
le rangement pré-rentrée de mon bureau ! 

pour Isabelle, un petit dessin qui immortalisait l'arrivée de ma nouvelle MAC !

 un ensemble fenêtre ouverte/paysage de bord de mer pour donner
des envies d'évasion, reçue de Mélanie.

Et un dessin de circonstance pour Mathilde, avec qui nous nous sommes découvert plus d'un point commun -dont celui de "reines des confitures" auto-proclamées !

Il en manque encore à photographier, ce sera pour une autre fois !

lundi 26 août 2013

ensemble patriotique

Quand Monsieur voit la place que prennent mes vêtements dans la penderie, c'est bizarre, mais je n'arrive pas à lui faire admettre qu'il me manquait des jupes d'été ... Mais pourtant c'est vrai, je vous assure ! Juste 3 vieilles jupes datant de l'ère où je ne cousais pas, c'est dire ...


Pour y remédier, j'ai bidouillé celle-là dans un micro-coupon de 50cm x 1m. Je venais juste de recevoir ma nouvelle machine, ç'aurait dû être l'occasion d'avoir une jupe aux petits oignons ... En plus, je suis partie d'un patron de jupe trapèze sans difficultés. Sauf que comme les pièces du patron ne tenaient pas dans le le micro-coupon, j'ai obtenu des formes bizarroïdes : bosses sur les hanches, vilain rétrécissement plus bas ... Du coup, j'ai dû tailler et retailler au fur et à mesure de la couture, une vraie boucherie.


Mais le résultat est sortable, sobre à souhait ... idéal en toutes circonstances ... pour peu qu'on ne regarde pas de trop près la fermeture éclair qui, cousue-décousue-recousue à coups de découd-vite tout neuf (offert avec la MAC) et parfaitement affûté (trop), souligne une belle balafre dans le tissu.


Ensuite, comme je n'avais évidemment aucun haut à porter avec, ça a été l'occasion de dire à Monsieur de faire du tri dans ses tee-shirts, et d'en récupérer un, rouge et bien grand, dans lequel j'ai expérimenté un top à encolure bénitier. J'avais vu des indications pour faire la modification à partir d'un patron quelconque, par exemple là. Une fois de plus, j'ai frôlé le massacre : j'ai pourtant tout bien suivi à la lettre, mais j'ai obtenu un truc -certes à col bénitier- mais complètement patatesque du reste du buste. Du coup, encore une fois, il vaut mieux regarder le résultat sans avoir eu connaissance des étapes de fabrication.


Bref, j'ai obtenu quand même l'ensemble bleu-blanc-rouge qui manquait à ma garde-robe (j'adore cette combinaison de couleurs bien franchouillarde, et je vais réitérer prochainement), et tout ça pour pas une thune car le coupon était donné et tout le reste de récup !




vendredi 23 août 2013

"prise de tête" en double

Dans la série "je m'équipe pour un été sportif" (mouah ah ah ! quand on connaît nos habitudes, ya de quoi se bidonner !), je me suis aussi dit qu'un couvre-chef, ça pouvait servir, quand on marche des heures en plein cagnard ...


En plus, je venais de recevoir ma nouvelle machine à coudre, une vraie bête de course (voir un excellent descriptif de ses capacités ici), donc il fallait bien quelques petits projets vite faits pour tester tout ça.
Du coup, j'ai testé mon premier modèle du livre récemment acquis Chapeaux et Cie (ne vous fiez pas au sous-titre débile "spécial mamans et enfants", vous pouvez l'utiliser même sans que ça soit étiqueté "poule pondeuse" sur votre front). Il s'agit du bob de la couverture.


En tant que débutante du chapeau, j'ai tout suivi à la lettre : couleur du tissu extérieur, petit ruban à l'extérieur ! J'ai même caché la dernière couture par un biais à l'intérieur, comme préconisé, mais on doit pouvoir faire mieux que cette couture à la main ... Par contre, j'ai modifié la forme du bord par manque de tissu : au lieu d'une seule couture derrière, j'ai 2 morceaux qui se rejoignent sur les côtés ... pas l'idéal, mais enfin ça passe.
A propos de "ça passe", malheureusement et alors que j'ai pris mes mesures soigneusement, le chapeau fini est un poil trop petit ..


Je ne me suis pas laissée démonter et, comme j'avais hésité avec le modèle de casquette, j'ai enchainé dans la foulée avec, donc, la casquette. Une taille au-dessus, cette fois. J'ai à nouveau tout bien fait soigneusement (en pestant sur ma nouvelle machine qui cassait le fil tous les 10 cm ce qui est très pratique dans les surpiqûres, je n'ai toujours pas compris pourquoi). Sauf le ruban cache-couture de l'intérieur qui ne fait pas très bien fini à mon goût, et que j'ai remplacé par un montage un peu différent qui permet de ne pas avoir de couture visible à la fin.


Essayage ...
Verdict : trop grand.
Crotte, alors !
Surtout que j'avais mis en doublure un micro-reste trop joli donné par Camelita ... Associé à un autre reste (rayures) pour jouer avec les différents morceaux, couleurs et motifs.
Bon, et ben, la casquette servira quand j'aurai les cheveux relevés, alors (c'est à dire, tout le temps en fait). Par contre, le bob ... quand je voudrais faire dans le sobre, chic et classe (et avec les cheveux détachés impérativement) ?! Il n'est pas près de sortir du placard, alors !

Détails techniques en vrac : les bords et visières sont à entoiler 2 fois (un entoilage sur chaque partie, extérieur et doublure) ... j'avais des doutes sur l'utilité de la chose, et bien je dois dire que c'est parfait, le bord se tient bien sans être non plus raide comme du bois. Les pièces s'emboitent parfaitement aussi, et le volume prend forme très facilement.
Ca me donne envie malgré tout d'en coudre encore d'autres modèles (même si les enfants me regardent d'un air perplexe : ai-je vraiment besoin de plusieurs chapeaux alors que je n'ai qu'une seule tête ?)

mercredi 21 août 2013

se tailler un short

J'ai beau ne pas trouver ça très seyant, il y a des circonstances où un short s'impose ... Et quand on part ne serait-ce que 3 jours dans un coin montagneux, il faut bien se résoudre à écumer ses patrons pour trouver le modèle qui accompagnera les "randonnées" ... un bien grand mot pour une remise en route après 10 ans de régime non-sportif !


Donc j'ai trouvé un modèle de short (le 111) dans le magazine Burda de juin 2011, le plus simple possible (pas de braguette ni de revers). L'idée était de coudre une sorte de prototype dans un mini-reste (c'est fou comme un short, c'est pas grand-chose pour se couvrir le fessier !) avant d'en faire une version avec plus de fioritures dans un tissu uni kaki, qui fasse plus "comme les vrais" (c'est-à-dire les vrais baroudeurs ; qui se font leur dénivelé de 500 mètres d'un coup sans broncher ; pas comme nous, donc).


Mais comme je n'ai eu le temps que de coudre la version test avant le départ et qu'elle a tout à fait rempli sa mission pour sportive du dimanche -malgré les bonnes résolutions de "s'y mettre pour de vrai désormais" qu'on prend en crachant ses tripes dans les montées-, il n'y a pas eu de version définitive. L'été prochain ?!


Mémo : j'ai choisi la taille 40 qui convenait pour mon habituel 40 du commerce (commerce ? késako ?) mais en reprenant, comme c'était prévisible, la cambrure.
Le tissu est une toile épaisse, plus ou moins enduite ... Mmmmoui, on se demande ce que je fiche dans un short water-proof, mais en fait l'enduit est assez léger donc j'ai misé sur l'aspect toile résistante, nécessaire à la rando, plutôt que sur l'aspect sauna portatif !

lundi 19 août 2013

nocturne #2 ... ou diurne ?

Après la fille, la mère ... J'ai relégué mes antiques tee-shirts de nuit taille mammouth au placard, remplacés par des robettes vite faites et confortables.


C'est aussi l'occasion d'utiliser des tissus que j'adore mais que je ne suis pas trop sûre d'oser porter dans la rue ! Comme ces gros pois fluo, troqués avec Soizic ...


Quoique, en tunique sur un pantalon, pourquoi pas ...


Et voilà, j'ai fait un sort au coupon à fleurs acheté à Paris il y a 2 ans ! (+ biais jaune trouvé en brocante pour 3 cacahouètes il y a plusieurs années)
Et j'ai rentabilisé le décalcage du patron, c'est la robe D du Stylish Dress Book 2 pour les 2, sans les manches et avec une encolure un peu plus creusée pour la 2e.


dimanche 11 août 2013

nocturne #1

Il va sans doute falloir que je commence une nouvelle rubrique ici ("cousu par Miss A.") ou qu'elle rédige son propre blog (heu ... je ne suis pas trop pressée de lui mettre un ordi dans les pattes, en fait ...), car voici une cousette que je n'ai pas faite !


Nous avons offert au début des vacances un livre* à chaque enfant, entre récompense pour l'année scolaire et source d'occupations pour les vacances. Miss A. a donc reçu un livre, choisi un peu à la va-vite mais qui s'avère pas mal du tout, le livre Miss Couture. Il s'agit d'un livre de patrons pour filles de 8 à 14 ans, des bons basiques dont certains sont accessibles aux jeunes filles débutantes elles-mêmes.


Miss A. a commencé par apprendre par coeur le livre : elle m'a bien fait rire, elle était capable de me dire sans ouvrir le livre quels tissus étaient préconisés pour quel modèle et connaissait par coeur les petites phrases d'accroche sous les photos !! Un cadeau qui a trouvé sa destinataire, donc ...


Puis on a choisi le modèle facile et utile pour commencer : la chemise de nuit. 
Taille : 10 ans pour une 10 ans, c'est un poil court mais la "carrure" et la largeur vont bien. 
Difficultés : couture rapide, j'ai juste cousu moi-même le biais d'encolure sur les fronces, elle a fait le reste. 
Tissus choisis : voile de coton fleuri pour le corps, coton jaune pour les bretelles volantées. 
Modifs : rajout d'un petit noeud pour marquer le devant par rapport au dos, mini-ourlet pour finir les emmanchures au lieu d'un biais.
Bilan : un petit patron facile au résultat sympathique, qui donnerait aussi un top d'été très joli.


*NB : je vous présenterai bientôt les autres livres offerts, car ils ont chacun eu un franc succès et peuvent peut-être vous servir un jour à l'occasion ...

mercredi 7 août 2013

tunique de camouflage

Dans certaine pièce, avec certain papier peint à rayures, cette tunique est parfaite pour jouer les caméléons !


A chaque fois que je coud pour moi, la miss est très forte pour me faire culpabiliser en glissant un innocent "tu couds encore pour toi ? mais, [une jupe/une tunique/une robe] tu en avais vraiment besoin ?". La réponse invariable est "je coudrai pour toi quand tu en auras besoin, mais comme tu grandis tout le temps [petite remarque qui d'habitude, en les flattant bassement, leur cloue le bec] je ne vais pas te coudre une 12e robe/jupe/tunique que tu ne porteras même pas juste pour le plaisir !".
D'autant plus que dans une famille de 6 personnes, les lessives sont quasi-quotidiennes donc on n'est pas souvent en rade de vêtements !


Or, cette fois, on pouvait éventuellement, selon l'angle sous lequel on regardait son stock, considérer qu'elle avait presque besoin d'un haut.

L'occasion d'utiliser pour la première fois le livre "30 vêtements et accessoires pour petites filles" de Lalimaya que j'ai depuis quelques années ... Je me l'étais fait offrir juste pour l'inspiration, en pensant qu'au vu des héritages cousinesques je n'aurais jamais à coudre pour elle.
Et bien du coup, j'ai découvert que ce livre censé proposer des tailles du 3 mois au 12 ans (ce qui est déjà très large) est quasi adaptable pour adulte. Et la tunique faite en 12 ans pour la miss me tente vraiment bien pour moi aussi !


Il s'agit de la tunique zippée, à laquelle j'ai fait quelques modifications : pas de parementure d'encolure mais un biais-maison retourné à l'intérieur, tout comme pour les emmanchures ; le zip n'est pas séparable (le rose que j'avais en stock avait la bonne couleur et la bonne taille, et ça ne pose aucun problème d'enfilage d'ailleurs). 
J'ai choisi de jouer avec le sens des rayures, au départ par économie de tissu (!) et puis en fait ça donne vraiment de l'intérêt à la chose, je trouve. Les coutures visibles sont faites au fil rose.

La miss est contente, et Monsieur trouve que cette tunique a un petit air rigolo de science-fiction des années 70 !




samedi 3 août 2013

Correspondances estivales #1

Pour animer l'été et retrouver un petit parfum d'autrefois (et oui, qui écrit encore des cartes postales, de nos jours ?!), Isabelle a proposé aux volontaires une ronde de correspondances estivales. Nous sommes 6 participants, et chaque semaine nous envoyons/recevons une carte.

Voici les cartes reçues pour l'instant :

(photo piquée à Isabelle : de l'origami et un poême ...)
(reçu de Saki : un puzzle illustré avec tout son talent !)

Et mes envois : de la couture, du collage, de la "peinture" ...

 pour Isabelle : de la couture de tissu, et un mini-dessin autour du timbre !

pour Mélanie : du collage de "trucs de vacances" ...

pour Saki : des expérimentations un peu douteuses !

J'ai utilisé des encres (vraiment très pâlichonnes) issues de cette bidouille/récup-làpour dessiner quelque chose inspiré de ces poissons-là.
Le résultat est pas terrible, mais en vrai, on distingue un tout petit peu mieux les couleurs !




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...